Actu
    2

    Nouveau Ducati Scrambler : comment moderniser une icône ?

    Comment fait-on évoluer une moto qui est devenue culte, sans tout gâcher ? Ducati s’est lancé le défi de moderniser le Scrambler pour rester dans le coup. Non, mieux : pour être à nouveau en avance sur les tendances. Car plus qu’une moto, c’est devenu un objet de mode. Voici le nouveau Scrambler version 2023.

    Ducati n’a pas inventé le Scrambler de toute pièce au début des années 2000, au contraire. Les Italiens furent précurseurs dans la mode scramblers, apparue dans les années 60 et 70. En 2015, Ducat’ décide de faire revivre sa petite moto. Une moderne-classique dessinée par un Français, Jérémy Faraud, qui va devenir le best-seller de la marque. Mieux, le Scrambler va devenir un phénomène populaire, une icône et carrément une marque à part entière chez Ducati.

    Vous imaginez la pression des équipes de Borgo Panigale : « Ok ragazzi, on fait le même en mieux ! ». Heureusement, il y a du savoir faire chez Ducati et une habitude de jouer avec les codes historiques. Le Scrambler version 2023 évolue donc par petite touche, gagne en modernité dans les détails. Sans faute de goût ?

    Et ne vous inquiétez pas, j’ai glissé une belle galerie photo à la fin !

    Ducati Scrambler 800 A2 : plus de tradition qu’un Monster

    Ducati Scrambler 2023 – A2Riders.com

    Le Scrambler, c’est une excellente Ducati. Et la version 2023 parvient à un tour de force en préservant une identité Ducat’ très marquée, là où le nouveau Monster a fini par céder aux sirènes de la modernité en renonçant à son héritage. Comment ?

    D’abord en conservant son moteur à refroidissement par air, malgré des normes anti-pollutions Euro5 très contraignantes. Le Desmodue est toujours le cœur de la bête, un bicylindre en L de 803 cm³ à distribution Desmodromique. Ironie de l’histoire, Ducati fait ainsi survivre ce moteur cultissime pour le Scrambler, hérité du Monstro du début des années 2000. Il se modernise en douceur, notamment avec une injection et un embrayage revus.

    Le Desmodue version 2023 fait 73 ch, une puissance max disponible à 8 250 tr/min et 65,2 Nm de couple à 7 000tr/min. Un moteur à l’ancienne, joueur, qui aime qu’on lui rentre dans la gueule. Reste à savoir s’il a conservé tout son caractère. Par contre, il est gourmand : 5,2 L/100 km selon les spécifications annoncées. Avec un réservoir de 13,5 L, il faudra éviter de rouler en cas de nouveau blocage des raffineries.

    Et si la nouvelle Monster ne vous plait pas avec son cadre en alu moderne, vous retrouverez dans le Scrambler un bon vieux cadre treillis tubulaire en acier, qui a subi une petite cure de régime pour rester dans le coup. Cadre et moteur ont ainsi perdu 4 kg par rapport à la version 2015 du Scrambler, et pèse désormais 185 kg en ordre de marche. La nouveauté, c’est que l’arrière est séparé du cadre principal.

    Côté suspension, on retrouve une fourche inversée Kayaba de 41 mm (non réglable) et un monoamortisseur à l’arrière, 150 mm de débattement, pour rester à l’aise sur les trottoirs. D’ailleurs, cet amortisseur arrière n’est plus déporté sur le côté. Il est en position centrale, sur le bras oscillant en alu qui a été repensé. C’est moins sexy, mais c’est plus efficace et un vrai plus pour le comportement.

    Car Ducati a voulu travailler sur le comportement de sa machine, pour la rendre plus facile à vivre et plus accessible. Cela passe notamment par une position de conduite plus naturelle, avec un guidon plus bas pour une meilleure maniabilité

    Enfin, puisque c’est une Ducati, Bologne lui a mis un freinage digne de ce nom. Un simple disque à l’avant, mais de 330 mm, équipé avec un étrier radial 4-pistons. Pas trop d’inquiétude donc de ce côté-là.

    Ducati Scrambler A2 2023 : plus de technologies

    Ducati Scrambler 2023 – A2Riders.com

    Ducati n’a pas surjoué la carte de la technologie, mais les quelques changements apportent une vraie plus-value, notamment pour rendre la vie au guidon plus accessible.

    La nouveauté la plus importante, c’est que le moteur est désormais géré par de l’électronique, via un ride by wire, une poignée de gaz électronique, et donc des modes de conduite, juste 2 : rain et road pour être précis. Une réponse à la poignée mieux adaptée et surtout un traction control (anti-patinage) qui intervient sur 4 niveaux. C’est aussi, et surtout, une bonne nouvelle pour les permis A2 qui pourront avoir un bridage plus performance et plus simple, sans avoir la frustration de la poignée de gaz qui ne fait qu’un 1/4 de tour.

    Vous ajoutez à cela un ABS sur l’angle, pour éviter de finir parterre si vous touchez les freins en virage, et vous obtenez un Scrambler bien plus accessible aux néo-permis.

    La technologie, c’est aussi l’apparition d’une dalle TFT de 4,3 pouces. Pas trop grande pour ne pas gâcher la vue, mais suffisante pour naviguer dans les menus.

    Enfin, ceux qui le souhaitent pourront ajouter un quick shifter, pour passer les vitesses sans embrayer. Mais c’est en option.

    Ducati Scrambler, une fashion victime

    Ducati Scrambler 2023 – A2Riders.com

    Le Scramber, c’est désormais une silhouette intemporelle. Une ligne, avec un réservoir reconnaissable entre tous. Un look post-héritage comme disent les pros du design. Et on ne déconne pas avec l’héritage !

    Pourtant, Ducati parvient à faire évoluer visuellement ce nouveau Scrambler. Une touche de modernité qui passe par un peu moins de rondeur, des lignes plus tendues et surtout une attention aux détails et aux matériaux, notamment au niveau du moteur. Le phare rond marqué d’une croix est toujours là, mais il est dorénavant en full LED, tout comme le feu arrière dont la signature lumineuse reste reconnaissable. On retrouve aussi les jantes à rayons en aluminium, mis en valeur par les pneus Pirelli MT 60 RS, (18 pouces à l’avant, 17 à l’arrière), indispensables pour le look scrambler,

    La vraie nouveauté, ce sont les caches interchangeables pour personnaliser votre monture. Caches de réservoir, de phares, de gardes-boue, vous pourrez acheter des kits pour changer de couleurs comme de chemise.
    Les 3 couleurs de bases proposées passent ainsi à 9 avec ces kits. Vous allez passer beaucoup de temps sur le site Scrambler pour trouver le look qui vous convient. D’ailleurs, une ligne de vêtement permettra à votre Scrambler de vous personnaliser à son goût !

    Scrambler 2023 en trois versions

    Ducati Scrambler 2023 – A2Riders.com

    Un Scrambler mais trois modèles : Icon, Full Trhottle et Nightshift.

    L’Icon porte bien son nom, il reprend le look des sixties et seventies avec son jaune pétant et son réservoir en alu.

    La Full Throttle se veut la mieux équipée, avec notamment un silencieux d’échappement Termignoni, des protections comme un sabot moteur, et une plaque porte-numéro pour un look off-road/flat-track très en vogue. On appréciera aussi le coloris rouge très moderne, mais très réussi (je trouve, mais c’est mon côté kéké du sud).

    Enfin, pour les Parisiens un peu hipster, la version Nightshift, mise tout sur l’élégance et les codes Café Racer. Une selle marron, des rétroviseurs en bout de guidon et un bleu-nuit à la place du gris de l’ancienne version, que je trouve du plus bel effet (c’est mon côté bobo parisien).

    Tarifs Ducati Scrambler

    Ducati Scrambler A2 2023 – A2Riders.com

    10 990 euros pour la version Icon et 12 390 euros pour les deux autres. Les motos seront disponibles au mois de Mars 2023.

    Et on attend déjà une version Desert Sled !

    N’oubliez pas de donner votre avis sur ce nouveau Scrambler !

    2 thoughts on “Nouveau Ducati Scrambler : comment moderniser une icône ?

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :