ActuÉquipement
    0

    Fabio Quartararo est-il un influençable ?

    Vous l’avez sûrement remarqué, je roule souvent en HJC. D’ailleurs, le RPHA 1 que je portais sur l’essai de la Hornet n’est pas passé inaperçu. Quelques semaines après, Fabio Quartararo signe chez HJC pour porter leurs casques. en Moto GP. Hasard ou coïncidence ? 

    « Si Julien porte un HJC, c’est que ça doit être vachement bien ! », se serait exclamé, un matin, Fabio, alors qu’il était en train de méditer dans une petite pièce, assis sur un siège en porcelaine. Fabio est originaire de Nice, comme moi, et il est un lecteur fidèle d’A2Riders, abonné à la newsletter et dont la rubrique préférée reste les tutos pour conduire sous la neige !

    Réalité ? Dystopie effrayante ? Ou bien fantasme du Julien ? Seul Fabio le sait…

    Mais soyons sérieux, vous êtes venus ici pour en savoir plus sur votre futur casque.

    Ce qu’il faut retenir :

    • Le HJC RPHA 1 est un casque sport premium homologué FIM
    • Il est vendu aux alentours de 990 euros
    • HJC prévoit des modèles avec les couleurs d’El Diablo, aux tarifs plus accessibles
    • Fabio est un lecteur assidu de A2 Riders qui fait tout comme Julien (lol ?)

    Le Diablo s’habille en HJC RPHA 1

    Quartararo HJC Rpha 1 – A2Riders.com

    Après Shoei, KYT et Scorpion, c’est la quatrième fois que Fabio change d’équipementier. On sait donc que le petit Prince n’est pas superstitieux avec ses casques. Et qu’il n’est pas rancunier non plus, puisque HJC avait refusé de le signer, alors qu’il ne brillait pas encore côté performances. Scorpion, autre équipementier venu de Corée du Sud, en avait profité pour signer le jeune prodige en devenir, réussissant un gros coup pour pas cher, avec un titre de champion du monde à la clef.

    Pas cher, ce n’est pas vraiment le cas du nouveau contrat de Fabio chez HJC. En même temps, il est désormais une star établie, et un prétendant au titre chaque saison. Certains médias parlent d’un montant entre 750 000 euros et 2 millions par saison pour porter du HJC. Oui, c’est une fourchette bien large, mais la transparence financière en Moto GP, ce n’est pas encore ça. 

    Concrètement, Fabio Quartararo va donc délaisser son Scorpion EXO-R1 Air pour enfiler un RPHA 1. La peinture reste quasiment la même, peut-être un peu plus épuré, mais il faut regarder de près, entre les gros sponsors Monster.

    «  J’ai particulièrement remarqué leur casque RPHA 1 lorsqu’il a été lancé en 2022 avec des pilotes comme Cal Crutchnlow et bien d’autres. Le casque de course a l’air extrêmement aérodynamique avec de nombreuses caractéristiques de sécurité qui sont importantes pour les pilotes et je suis immédiatement tombé amoureux de ce casque.  J’ai hâte de l’essayer lors des prochaines courses MotoGP avec l’objectif de le placer sur la plus haute marche du podium.  »

    Oui, on a hâte de te voir brandissant ton RPHA 1, rouge de bonheur, après une victoire et juste avant de chanter Nissa La Bella … Pardon, La Marseillaise !

    HJC nouveau leader du marché ?

    Quartararo HJC Rpha 1 – A2Riders.com

    Pour HJC c’est un gros coup, puisque la marque se place ainsi aux avant-postes du MotoGp avec un candidat au titre et l’une des figures les plus charismatiques du plateau. Quarta devrait faire beaucoup d’ombre à Brad Binder, pilote officiel KTM, talentueux mais moins vendeur pour la marque. Il va surtout vite faire oublier le départ de Pol Espargaro chez AGV.  C’est dommage, je venais d’acquérir son répliqua à Pol et j’aimais bien le loup ! 

    HJC RPHA 1 version Pol Espargaro – © A2 Riders

    En 2023, on va en voir des Diablos sur les routes de France, Rossi n’a qu’à bien se tenir ! Surtout, je suis curieux de savoir combien vont céder à la tentation. Chez Scorpion, Fabio avait gonflé les ventes d’un tiers. De quoi venir marcher sur les pieds de AGV et Shoei.  

    Du Fabio pour toutes les bourses

    Quartararo HJC Rpha 1 – A2Riders.com

    Vous risquez donc de croiser plus de RPHA 1 qu’auparavant. Mais c’est quoi le RPHA 1 ?

    Le RPHA 1, c’est ce qui se fait de mieux chez HJC. Du premium orienté sport et pratique de la piste, confortable, aux normes FIM, vendu avec son spoiler et son système de tear-off. Fabio toi qui lis ces lignes, je te confirme, il est très confort ce casque ! L’air glisse dessus avec amour, les aérations sont nombreuses et peuvent se fermer facilement. Par contre, comme tout casque racing, il est un peu bruyant pour les longs trajets. Mais bon, les bouchons d’oreilles ça existe !

    Si vous voulez avoir exactement le même casque que Fabio, il faudra débourser quasiment 1000 euros.

    Mais le fabricant ne mise pas tout sur son RPHA 1 et pense aux pilotes qui n’ont pas un budget usine puisqu’il existera une alternative pour rouler aux couleurs de leur héros sans vendre un rein (même si cela reste un excellent investissement). HJC prévoit deux autres modèles qui auront la peinture de guerre FQ20.

    Le I71, un casque sport-touring, moyenne gamme qui représente un rapport qualité/prix très intéressant, pour un casque plus adapté à la vie quotidienne. Et le le C10, le casque entrée de gamme de la marque, qui vous permettra d’afficher votre amour d’El Diablo pour une centaine d’euros. 

    Enfin, HJC annonce déjà des séries limitées avec des peintures spéciales pour Fabio lors d’événements majeurs de la saison, notamment le GP de France. 

    De mon côté, il ne me reste plus qu’à négocier avec HJC un échange de mon Espargaro. « Allo ? Allo ? », tiens c’est bizarre, ça sonne occupé …

    Bonne nouvelle pour ceux qui sont impatients de claquer tout le Livret A que mamie a patiemment remplie, je l’ai trouvé en pré-commande chez Sasie Center à 899 euros au lieu de 999 euros.

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :