New
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Équipement
0

Test gants Furygan Heat x Kevlar : l’intelligence contre le froid ?

L’hiver à moto, les mains sont en premières lignes face au froid. Il faut donc s’équiper intelligemment et avoir de bons gants. Mais c’est quoi de bons gants ? Notre nouvelle A2Rideuse, Elodie, s’est posée la question. Et elle a trouvé des gants intelligents face au froid. Oui, des gants qui ont un cerveau pour des mains ! On a essayé les gants chauffants Furygan Heat x Kevlar, pour homme ET pour femme !

Ce qu’il faut retenir :

Équipements du pilote (Elodie/1m65) :

  • Version lady
  • Taille S

Les motards sont-ils obligés de souffrir du froid en hiver ? À la lecture de cette question, même les moins frileux d’entre nous ont sûrement en tête un souvenir peu reluisant vécu avec un équipement non adapté aux conditions météorologiques. Personnellement, le déclic, je l’ai eu après un Le Mans – Paris un 31 décembre par -2 degrés, réalisé en un temps record de 6 h 30. L’idée d’origine, c’était d’éviter les autoroutes pour rouler moins vite et donc avoir moins froid. Avec des moufles – oui, vous avez bien lu des moufles – achetées sur le trajet pour pallier la lamentable performance de mes gants d’hiver de l’époque… Résultat, 3 ans après, j’en fais encore des cauchemars.

Oui, on a tous commis des erreurs, certains plus que d’autres. Mais l’important, c’est d’apprendre. Alors un jour, tu as ce fameux déclic et tu te dis qu’un peu de technologie pour avoir chaud ce n’est pas si mal !

Furygan Heat x Kevlar, c’est quoi ces gants ?

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – Photo par Damien V. pour A2 Riders

Je me suis donc mise en quête de gants chauffants et aujourd’hui, je pense avoir trouvé un modèle intéressant à vous présenter : les Furygan HEAT x KEVLAR® Lady. Ce gant, novateur pour son système chauffant intelligent, m’a accompagné partout ces derniers mois, de manière à les tester dans un maximum de situations différentes, et donc de conditions météorologiques plus ou moins agréables pour un motard.

Au-delà de leurs performances thermiques face au froid et le confort qu’ils apportent, la principale question qui se pose avec ces gants, dépasse le seul prisme du ressenti de la chaleur et de l’ergonomie, bien que cela soit aussi important. Les Furygan HEAT x KEVLAR® sont des gants intelligents, qui s’adaptent au motard, à sa vitesse, à ses habitudes, avec la promesse d’enrichir son expérience et ses trajets.  Une innovation qui apporte un véritable plus à l’utilisateur ?

Test Furygan Heat X Kevlar : en hiver, lookée comme une panthère

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – Photo par Damien V. pour A2 Riders

Même si le style n’est pas toujours l’élément premier que l’on va chercher lorsque les températures baissent, en particulier sur des gants, j’apprécie particulièrement leur design et la qualité de leurs finitions.

Le mélange de matières, le soin apporté aux détails comme la panthère jaune sur l’index, les rendent agréables visuellement, tout en restant sobresUne autre déclinaison existe également en beige et noir, mais elle est sûrement plus salissante avec ces tons clairs. De mon côté, j’avais donc le modèle noir, qui après plusieurs averses et une sortie assez boueuse, sont restés toujours propres et dont la couleur n’a pas bougé.

Concernant les matériaux utilisés, c’est un mélange de cuir de chèvre pour la souplesse et la résistance à l’abrasion, combiné à des empiècements textiles façon soft shell pour leurs propriétés coupe-vent et déperlante. Le gant est équipé d’une doublure thermique sur le dessus de la main. La membrane extérieure est annoncée comme étanche et je confirme avoir gardé mes mains bien au sec pendant mes trajets pluvieux.

Et comme le look peut aller de pair avec la sécurité, ces gants ont reçu l’homologation CE EN13594 niveau 1KP, ce qui veut dire notamment qu’ils ont des protections des métacarpes homologuées CE et qu’ils font partis des gants homologués pour les deux roues.

Test gants chauffants Furygan Heat X Kevlar : style et sécurité peuvent aller de pair avec ergonomie 

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – Photo par Damien V. pour A2 Riders

Si j’ai choisi de vous parler de ce modèle, au-delà du fait qu’ils sont parmi les plus technologiques du marché, c’est qu’ils possèdent un modèle pour homme comme pour modèle femme. Et de ce fait, une grande diversité de tailles. Dans mon cas, ce sont les premiers gants chauffants qui me vont parfaitement. Bien souvent, les gants chauffants ou même certains gants d’hiver performants sont vendus dans des tailles unisexes. Or, de mon expérience, beaucoup de gants chauffants taillent trop grands pour une partie de la population, c’est-à-dire les personnes qui ont de petites mains. S’équiper correctement peut vite s’avérer complexe, surtout que les mains jouent un rôle primordial à moto.

De plus, les personnes qui roulent en gants d’hiver se reconnaîtrons sûrement, mais on perd souvent en feeling par rapport aux gants d’été, ce qui est plutôt logique au regard de l’épaisseur supplémentaire dans le gant. Or, que ce soit sur la prise en main en elle-même, la souplesse des gants, mais aussi leur confort, je me suis tout de suite sentie dans les meilleures dispositions pour rouler. Pas de difficultés à attraper l’embrayage ou le lâcher, idem pour le frein avant. La juxtaposition de plusieurs matières souples et empiècements permet de conserver une vraie fluidité dans les mouvements de la main. Autre point notable : pas de traces des coutures sur les mains en enlevant les gants. Ces dernières ne se sentent pas en roulant et surtout les gants s’enfilent et s’enlèvent aisément.

 Bien entendu, vous ne retrouvez pas les mêmes sensations qu’avec un gant racing. Mais vous pourrez à la fois apprécier le confort d’être au chaud et à l’aise au guidon de votre moto, tout en évitant donc un aspect peu sécuritaire en hiver : les mains qui tétanisent avec le froid.  Petit plus agréable quand il fait vraiment froid : pas besoin de retirer votre gant, un insert sur l’index permet de toucher vos écrans tactiles. Enfin, ces gants ne sont pas disproportionnés, ils restent discrets et ne me paraissent pas plus encombrants que des gants d’hiver – abstraction faite des batteries autonomes.

Parlons de l’intégration de ces batteries justement. Je les ai trouvées moins volumineuses et moins lourdes que sur d’autres modèles que j’ai pu essayer. Cela étant, elles nécessitent quelques minutes d’adaptation lors du premier enfilage. Ces batteries viennent se loger dans les gants, à l’intérieur des poignets et ce n’est pas toujours naturel d’avoir une masse à cet endroit-là.  Pour ceux que cela dérangerait et aussi ceux qui souhaitent une autonomie supérieure, il est aussi possible de raccorder vos gants via un câble à la batterie 12 V de votre moto. 

Test Furygan Heat x Kevlar : il va enfin faire chaud !

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – © A2 Riders

Nous voilà au cœur du sujet : en dessous de certaines températures, même de très bons gants d’hiver peuvent connaître leurs limites. En effet, le ressenti du froid à moto est accentué par la vitesse : plus tu vas vite plus, tu as froid.

Les Heat x Kevlar en plus d’être isolants permettent une très bonne diffusion de la chaleur dans toute la main. Or, le froid pénètre par les extrémités et si vous pouvez avoir la paume des mains, bien au chaud, les doigts eux peuvent être congelés. Ici, Furygan a implémenté un « système chauffant à double fil enchâssé dans un tissage de fibres de Kevlar® et de carbone ». Reformulé en termes de sensations, cela veut dire que ce système permet d’homogénéiser la diffusion de la chaleur sur toute la surface du gant. Et ça fonctionne vraiment bien !

Dans leur configuration d’origine, ces gants possèdent 3 modes de chauffe, un vert, un orange, un rouge. Cette dernière couleur étant le mode le plus chaud, il est très efficace pour rouler lorsque les températures sont négatives, mais le ressenti du froid/ de la chaleur peut être assez différent d’une personne à une autre donc je laisse le choix des modes à la libre sensation de chacun. J’ai cependant trouvé que les 3 modes de chauffe d’origine étaient tous très efficaces et l’on perçoit la différence de température. Même le mode le plus bas, le vert, apporte un réel confort. En roulant avec un gant éteint et un autre allumé sur les différents modes, j’ai pu vraiment sentir cette différence.

Test gants chauffants Furygan : la technologie connectée au service du confort

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – Photo par Damien V. pour A2 Riders

Malgré toutes les qualités, ces Furygan se démarquent de la concurrence par l’innovation. Ce sont des gants intelligents ! Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Les Furygan HEAT x KEVLAR® sont connectés via une application mobile gratuite, disponible sur iOS et Android, qui permet de personnaliser l’expérience utilisateur. L’idée, c’est de permettre au motard de paramétrer ses gants selon son utilisation et ses préférences. Il y a par exemple My Heat , une fonctionnalité qui permet de personnaliser vos modes de chauffe en intensité – jusqu’à 5 modes contre les 3 d’origine – et en couleurs. Il existe également un mode d’autorégulation qui fonctionne grâce à un capteur de température. Les gants adaptent leur niveau de chauffe, en fonction de la température que vous avez fixée dans l’appli. Très pratique et confortable !

Ma fonctionnalité coup de cœur s’appelle Smart move, car elle symbolise parfaitement le côté intelligent de ces gants.  Elle s’adapte à vos habitudes et à vos préférences pour augmenter votre confort et préserver vos batteries.  Via trois profils de mise en route et de veille automatique, elle utilise l’accéléromètre inclus dans les gants pour synchroniser la température de vos gants à la situation dans laquelle vous vous trouvez. Par exemple, elle s’adapte lorsque vous faites une pause prolongée et oubliez de les éteindre.

Pour aller encore plus loin dans le confort, Furygan a aussi implémenté une fonction de préchauffage des gants, appelée Timer. Elle lance le préchauffage de vos gants 5 minutes avant votre départ. Super agréable de partir avec des gants chauds dès que l’on grimpe sur sa moto. De plus, cela permet de préserver l’autonomie de vos batteries dans le temps.  Cela évitera de provoquer une montée en température en roulant, ce qui dans certaines conditions de fraicheur est exigeant pour elles.

Concernant l’interface dans l’appli ou sur les gants, je trouve que l’ensemble est vraiment très intuitif et lisible. Le tableau de bord de l’appli est simple d’utilisation et le LightAdapt  sur les gants, pour régler l’intensité lumineuse du bouton, est utile lorsque la luminosité est forte en extérieur.

Test Furygan Heat x Kevlar : autonomie et performance font-ils bon ménage ?

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – Photo par Damien V. pour A2 Riders

J’ai évoqué plusieurs fois la préservation des batteries dans la partie précédente et c’est souvent sur la performance de ces dernières que des gants chauffants sont comparés entre eux.

Furygan annonce ainsi les éléments suivants :

  • 100% (LED rouge) : 1h50
  • 75% (LED jaune) : 2h20
  • 50% (LED vert) : 3h20
  • Recharge complète : 4 heures

Dans mon test, j’ai observé plus ou moins les mêmes plages d’autonomie que celles annoncées par Furygan, à l’exception du mode rouge qui n’excédait pas les 1 h 30 voire les 1 h 15. Élément important dans la compréhension de ce décalage : ce mode, je l’ai essayé sous des températures négatives et sans utiliser les fonctionnalités offertes par l’appli, ce qui est assez exigeant pour les batteries. Lorsque vous utilisez Smart move, leur autonomie est nettement améliorée et j’ai ainsi pu les utiliser en continu sur des sorties de minimum deux heures. L’autonomie assez limitée des batteries à pleine puissance peut donc être en partie compensé par la gestion de chaleur. Si vous souhaitez les utiliser pour aller au travail, vous pouvez partir avec les gants chargés le matin et faire l’aller-retour. Pour une autonomie illimitée en road trip ou sur de longues balades, vous pouvez faire le choix d’utiliser le câble Super Boost, connecté à la batterie de votre moto.

Gants hiver Furygan Heat x Kevlar - © A2 Riders
Gants hiver Furygan Heat x Kevlar – Photo par Damien V. pour A2 Riders

Conclusion : promesse tenue ?

Ces Heat X-Kevlar® Lady m’ont fait une forte impression et je les ai adoptés pour m’accompagner cet hiver. Je n’ai pas eu froid, je me suis sentie à l’aise et j’ai apprécié leur côté connecté et intelligent qui permet de personnaliser la manière dont ils fonctionnent. En cela, ils font davantage que ce que l’on peut attendre d’un gant chauffant de prime abord.

Est-ce que ces gants méritent leur prix ? Ils représentent certes un investissement, mais le supplément apporté par la technologie n’est pas un gadget. Un gant taillé à la fois pour les motards qui cherchent une expérience augmentée et ceux en quête d’un gant chauffant performant tout simplement.

On aime

  • Efficacité des modes de chauffe
  • Bon feeling avec les commandes
  • Personnalisation utilisation via appli

On aime moins

  • Autonomie limitée
  • Avoir froid en hiver (mais pas avec ces gants)

Retrouvez les Furygan Heat X Kevlar chez nos amis de Motoblouz

Vous appréciez A2 Riders ? Affichez votre soutien en vous abonnant sur Facebook et Instagram. Vous nous aiderez à faire grandir le site !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :