New
Aprilia RS 457 - © A2 RIders
Actu
0

Aprilia dévoile une nouvelle sportive : la RS 457

Vous avez aimé la RS 660 ? Vous allez adorer la RS 457, une sportive 100 % permis A2 et qui annonce du très, très lourd !

Retrouvez notre essai de l’Aprilia RS 660 sur A2Riders.com

La lignée RS se perpétue

Aprilia RS 457 - © A2 RIders

Aprilia profite de l’euphorie de son weekend magique en MotoGP et de la double victoire d’Aleix Espargaro pour nous dévoiler une nouvelle moto. Et pas n’importe laquelle ! Une sportive de petite cylindrée, naturellement A2. La RS 457 entre ainsi dans la longue tradition des petites sportives venues de Noale qui ont fait la jeunesse de tant de motards comme la RS 250 et la RS 125 dans les années 90 et 2000. Rien qu’avec ça, on sait qu’Aprilia ne nous propose pas une obscure trottinette, mais une vraie belle moto.

Nous sommes maintenant prêts à franchir un nouveau pas vers l’avenir avec une moto étonnante, entièrement développée à Noale, capable de stimuler et d’enthousiasmer les jeunes et d’ouvrir un énorme potentiel sur de nouveaux marchés, proches et lointains“, annonce le grand patron du groupe Piaggio, Michele Colaninno qui espère rentrer dans le cerveau de pleins de jeunes européens, mais surtout conquérir de nouveaux marchés friands de petites cylindrées : l’Asie.

Sportive pure A2

Aprilia RS 457 - © A2 RIders

La RS 457 est équipée d’un bicylindre parallèle de 457 cm³, refroidit par eau, développement 47,5 ch pour rester accessible aux permis A2. Et si on ne connait pas exactement la fiche technique et notamment le couple, on imagine qu’il y a de quoi faire pour s’amuser puisqu’il y a 4 soupapes par cylindre et un double arbre à cames en tête. En tout cas, ce choix de puissance naturellement A2 est intéressant, surtout face à la concurrence. Si KTM a adopté cette stratégie avec la RC 390, ce n’est pas le cas de Kawasaki avec sa ZX-4R et son 4-cylindres de 80 ch qui prend 16 000 tr/min, mais qui n’est pas accessible aux permis 35 kW !

Pour gérer cette petite teigne, il y a un ride-by-wire , un accélérateur électronique qui permet d’avoir trois modes de conduite pour modifier la cartographie moteur et le traction control qui est réglable et déconnectable, ce qui est mieux pour faire de la piste. Par contre, pas de quickshifter de série comme la RS 660. Mais c’est déjà beaucoup d’intelligence et d’électronique pour une petite cylindrée.

Le châssis ressemble à une petite arme affutée, avec un cadre en alliage d’aluminium bien rigide, hérité du savoir-faire acquis en compétition et un poids total en ordre de marche de 174 kg. Une moto équipée comme une grande avec une fourche inversée de 41 mm, un monoamortisseur directement fixé sur le bras oscillant en aluminium, un freinage ByBre (la petite marque de Brembo) avec simple disque de 320 mm et étrier radial, et deux roues de 18 pouces en 110/70-17 et 150/60-17.

Il y a aussi une ergonomie pas trop radicale, avec des demi-guidons placés au-dessus des tés de fourche. Enfin, l’aprilia est doté d’un écran TFT 5 pouces et de comodos rétroéclairés.

On ne connait pas encore le prix ou sa date de disponibilité. Mais déjà, c’est beau comme une Italienne, séduisant comme une RS 660, et ça sent bon le MotoGP avec des belles moustaches. Bref, ça donne envie d’arsouiller sur la piste et de mettre la misère aux autres. Ou alors, c’est juste moi…

Vous appréciez A2 Riders ? Affichez votre soutien en vous abonnant sur Facebook et Instagram. Vous nous aiderez à faire grandir le site !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :