Aventure
    10

    L’Afrique du Sud en KTM 390 Adventure (Episode 1/8) : Pourquoi ?

    La moto, c’est le fantasme de la liberté, de la découverte, de l’évasion. Mais quand on est A2, du rêve à la réalité, il y a parfois un monde. Pour moi, ce sera un continent entier, l’Afrique. Je vous emmène pour road trip de 2 700 km. Une mini-série pour vous montrer que même bridé à 47 ch., on peut voyager en grand.

    Road trip A2 : voyager l’esprit léger

    © J.Muntzer – A2Riders.com

    Le temps de mon jeune permis se termine et je voulais marquer le coup. Me prouver que j’étais désormais prêt et montrer aux autres que la vie d’aventurier à moto, peut se faire même en A2. Une rencontre avec KTM et voilà le projet qui s’accélère « ça a l’air super les gars, on peut vous trouver la moto parfaite pour ça : la 390 ADV ! ». Le petit trail est un monocylindre de 373 cm³, 43,5 cv et 172 kg. Une moto « light is right », qui va à l’essentiel, mais qui le fait bien : fourche inversée WP, roue avant de 19 pouces avec pneus Continental TKC 70 d’origine, un peu d’électronique pour aider (cornering ABS, traction control déconnectable, TFT connecté). Une moto rustique, prête à passer partout, parfait pour ce voyage.

    Vous allez me dire qu’avec une petite bécane, on va se trainer et souffrir sur ce grand continent. Oui pour la première affirmation, mais sur ce genre de voyage, vous n’êtes pas là pour tracer à fond sur les routes, vous roulez pour profiter. Pour la deuxième affirmation, avec des journées de roulage qui vont faire entre 350 et 650 km, nous allons vite avoir la réponse.

    Une petite moto, un simple sac et la route devant nous. C’est l’esprit de notre voyage, l’envie de fuir les contraintes.

    © J.Muntzer – A2Riders.com

    4 slips, 3 paires de gants, un couteau multifonction en guise de trousse à outils, un sac sanglé un peu à l’arrache et nous voilà parti ! Pas besoin de faire plus, surtout quand on n’est pas mécano pour un sou. En cas de problème, un portable, un peu de cash et l’entraide à l’Africaine permettront de se sortir de pas mal de problèmes.

    Ce sera aussi la déconnexion, à l’ancienne, pas d’intercom, pas de téléphone, pas de musique, pas de bavardages. Rouler pour être dans le temps présent, 10 heures par jour d’introspection avec vue sur des paysages incroyables. Ça vaut toutes les thérapies du monde, vous ne pensez pas ? 

    Road trip A2 : trop loin, trop fort pour une première grande aventure moto ?

    © J.Muntzer – A2Riders.com

    Pour partir à l’aventure, il faut oser aller loin. Après tout, l’idée est de filer vers l’inconnu, donc vers quelque chose qui vous dépasse. Et puis, concrètement, organiser un road trip ici ou ailleurs, sauf à partir en totale autonomie, la préparation est quasiment la même, à quelques détails près. Par contre, la saveur est bien différente. 

    Mais pourquoi là-bas ? Pourquoi ne pas suivre la mode actuelle de l’Islande ou du Cap nord ? Parce que dans ma vie d’avant la moto, je partais souvent en reportage en Afrique, dans les pays francophones de l’ouest et du centre du continent. Mais l’Afrique australe, restait un fantasme, le pays des safaris, du Roi Lion, des paysages à couper le souffle. Mais au-delà des clichés façon M6, c’est surtout un mystère pour moi qui n’ai jamais mis les pieds dans cette région.

    Ça tombe bien, j’ai le camarade parfait pour m’accompagner : Philippe. Pour lui qui a vécu des années à Johannesburg, la région n’a presque plus de secret et il était plus que volontaire pour y retourner et partager sa passion pour ce pays. Il était même convaincu par l’idée de prendre des petites motos A2,  » cela sera parfait, on se prendra moins la tête ! », me lâche le journaliste moto chevronné, qui a roulé ce qui se fait de mieux depuis 20 ans.

    © J.Muntzer – A2Riders.com

    Surtout, il y avait une idée fixe qui nous hantait à chaque apéro : le Sani Pass.  » Il faut y aller, on pourra boire une bière dans le plus haut pub d’Afrique ! ». Pour y parvenir, il faudra monter une piste défoncée sur 20 km, avec un dénivelé qui oscille entre 20 et 40 %. Il n’en fallait pas plus pour nous décider à franchir le pas.

    Road trip A2 : l’Afrique, ce beau pays

    © J.Muntzer – A2Riders.com

    Souvent considéré comme un ensemble homogène, le continent africain déploie toute sa force et sa capacité à surprendre en Afrique du Sud.

    De Johannesburg, la capitale économique, nous partirons pour une cavalcade d’une dizaine de jours direction les montagnes du Lesotho, avec le Sani Pass en point d’orgue. Puis ce sera Durban, le Kwazulu Natale, avant de retrouver les montagnes, celles du Swaziland cette fois, avant un retour à Johannesburg. Une boucle de plus de 2 700 km qui va nous faire passer des sommets enneigés, aux paysages tropicaux, de l’océan indien au haut-plateau du Highveld. Il va faire chaud, il va faire froid, et on va rouler.

    © J.Muntzer – A2Riders.com

    Je vous ai suffisamment vendu du rêve ?
    Alors, je vous embarque pendant une semaine, avec chaque jour, un bout de mon carnet de voyage.

    Let’s ride !

    Pour (re)lire la mini-série en 8 épisodes des 2 700 km entre Afrique du Sud / Lesotho / Eswatini :

    10 thoughts on “L’Afrique du Sud en KTM 390 Adventure (Episode 1/8) : Pourquoi ?

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :