New
Traceur GPS Pegase - © A2 Riders
Équipement
0

Test traceur GPS Pegase : la tranquillité contre le vol moto ?

Se faire tirer sa moto, ce n’est franchement pas une expérience agréable. Chaîne anti-vol, bloque disque ou encore alarme, il existe un arsenal d’équipements pour protéger sa moto. Le traceur GPS apporte une protection supplémentaire et un moyen de retrouver rapidement sa moto A2, durement acquise ! On a donc testé pendant 3 mois le Pegase, et en plus c’est français !

Ce qu’il faut retenir :

Le GPS Pegase, c’est quoi ?

Traceur GPS Pegase - © A2 Riders
Traceur GPS Pegase – © A2 Riders

Au-delà d’une chaine ou d’un bloque disque, pouvant lâcher prise face à un brigand peu scrupuleux, le traceur GPS augmente les chances d’éviter le drame ou de remettre la main sur son 2 roues rapidement. Le choir d’un boitier peut s’avérer complexe, car l’offre est très complète. Pas de panique, on a testé pendant 3 mois l’offre de Pegase.

Ce traceur Pegase n’est pas une nouveauté. Lancé début 2020 par SMT Performance, une startup nantaise, il est le premier boitier du marché à fonctionner sans abonnement dans toute l’Europe. Et en plus d’être un antivol GPS, il analyse également vos données de conduite (localisation, vitesse, inclinaison…), enregistre le tracé de vos trajets et peut servir de chronomètre sur des sessions circuit, le tout pour un tarif de 269 €.

Une installation simple

Traceur GPS Pegase - © A2 Riders
Traceur GPS Pegase – © A2 Riders

Être motard ne signifie pas forcément être mécanicien professionnel ou même bricoleur du dimanche. Mais rassurez-vous, l’installation du boitier Pegase est à la portée de toute personne capable de soulever une selle moto et de localiser la batterie.
Car oui, c’est la seule étape complexe à effectuer. Cela peut varier en fonction de votre moto et sur ma Triumph Scrambler 1200, cette dernière se trouvait sous un cache plastique supplémentaire. Quelques coups de clé, et voilà la batterie révélée. Il m’a donc suffi de brancher le traceur Pegase à cette dernière avec les cosses fournies et le tour était joué. Un adhésif est fourni pour coller le traceur sur une surface plane. Chronomètre en main, Julien m’indique que cela “nous” a pris moins de 15mn. Oui, il était inquiet concernant mes compétences en bricolage et a donc souhaité m’accompagner dans cette opération.

Étant donné que ma batterie est située sous un cache plastique, j’ai pu placer le boitier sous ce même cache, ce qui le rend presque introuvable sans un démontage approfondi. Cela soulève une question, comment bien cacher son traceur GPS ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise cachette… le tout c’est que le signal ne soit pas obstrué par un élément métallique ou en carbone pouvant le bloquer. Le placer sous la selle est donc l’option la plus simple, mais elle n’est pas infaillible, surtout pour un voyou aguerri. Derrière un carénage de votre moto, c’est peut-être ce qu’il y a de mieux. Le câble d’alimentation est assez long et nul besoin de placer le boitier parfaitement à l’horizontal pour profiter de toutes ses fonctionnalités.

Enfin, pour activer et connecter le traceur, l’application Flashbird est à installer et elle vous guide aisément dans tout le processus. Cela sera ainsi l’unique passerelle pour contrôler votre boitier et surveiller votre moto.

Un traceur qui sert d’abord à protéger votre moto

Traceur GPS Pegase - © A2 Riders
Traceur GPS Pegase – © A2 Riders

Maintenant l’installation terminée, il faut rouler ! La fonction première de ce traceur est donc de protéger votre moto contre le vol. Pour cela, deux options possibles : soit j’active le verrouillage via mon smartphone une fois la moto garée, soit le boitier se verrouille de lui-même avec quelques minutes d’inactivé. J’opte pour la seconde option, pour être sûr de ne jamais oublier de l’activer. Une notification me prévient alors à chaque activation donc rien ne peut être plus sûr !


Par conséquent, et grâce à une centrale inertielle, toutes les vibrations, mouvements ou déplacements de la moto seront notifiés instantanément selon plusieurs niveaux d’alertes paramétrables. Je peux choisir de recevoir une notification, un mail ou directement un appel en fonction de ces trois niveaux de détection. Par défaut, si la moto se déplace lorsque le boitier est verrouillé, vous recevrez un appel au cas où la notification soit passée sous le radar.

J’ai assez vite désactivé cette option, car bien que le verrouillage s’active tout seul, il n’est pas possible de le désactiver automatiquement. C’est un mal pour un bien, mais le fait de devoir sortir son smartphone, ouvrir l’application et désactiver manuellement le boitier est une manipulation que j’ai souvent oubliée. De plus, ma moto étant garée dans un parking souterrain bloquant tout signal, je me retrouvais à la sortie avec des appels incessants et l’obligation de ressortir le téléphone pour tout débloquer. Une notification est moins intrusive et libre à moi de désactiver le traceur par la suite. En somme, les détections sont très efficaces et instantanées, il n’y a pas de doute. Lorsque je gare ma moto dans la rue, une quelconque anomalie est tout de suite détectée.


Durant ces trois mois, j’ai expérimenté ces alertes plusieurs fois lorsque, par exemple, elle a été déplacée pendant sa révision ou encore lorsqu’un curieux a enfourché ma moto pour “voir si elle correspondait à sa taille”… véridique ! Difficile de déterminer le nombre de faux positifs s’il y en a eu, mais dans le doute, j’ai toujours pu vérifier l’état de la moto en cas d’alerte.

Enfin, il est bon de mentionner une fonctionnalité que je vous avoue, ne pas avoir voulu essayer : l’assistance Pegase. En effet, si le drame se produit, une équipe de SMT vous accompagnera pendant les procédures et vous assistera, avec les forces de l’ordre, pour retrouver au plus vite votre moto.

Des fonctionnalités supplémentaires

Traceur GPS Pegase - © A2 Riders
Traceur GPS Pegase – © A2 Riders

La protection contre le vol du Pegase est certes sa fonction première, mais à utiliser le moins souvent possible ! Alors, pour apporter un peu plus d’intérêt, ce traceur GPS permet aussi de revivre ses différents trajets avec une multitude de détails et de données. Les plus intéressantes selon moi étant l’inclinaison maximum, la distance parcourue ou encore la vitesse max.
Cerise sur le gâteau, dans le cas où vous tombez sur une route incroyable qu’il est toujours bon de garder en tête, l’app permet d’exporter les tracés en format .GPX pour les sauvegarder ou les intégrer à un GPS.

Toutes ces données peuvent être aussi utiles sur un circuit, car en prime, un chronomètre intégré mesure vos temps au tour lorsque vous foulez la piste. Désolé, faute de compétences sur circuit, et en plus doté d’un Scrambler, je n’ai pas testé cette fonctionnalité. Néanmoins, mon côté geek m’assure que j’apprécierai assurément cette option.

Enfin, directement via l’application, il est aussi possible de partager la position du Pegase à quiconque. Très utile pour rassurer vos proches lors d’une balade ou étaler directement vos performances à vos amis sur le circuit.

Quatre ans après, le Pegase tient-il encore la route ?

Traceur GPS Pegase - © A2 Riders
Traceur GPS Pegase – © A2 Riders

Il est vrai que ce traceur GPS accuse un peu son âge et parait manquer de certaines fonctions face à la concurrence actuelle. Le fait de devoir désactiver le boitier via son smartphone avant chaque ride m’a réellement titillé. Dans le cas où vous vous déplacez régulièrement sur une journée avec plusieurs pauses, cela devient vite contraignant.
Mais rappelons-le, pour 249€ et sans aucun abonnement, le Pegase vous offre une protection contre le vol, un historique de vos trajets et un chronomètre sur circuit.

Et là, me voyez-vous venir ? SMT performance, à l’écoute de ses clients, a présenté un nouveau boitier au début de l’année afin de parfaire son offre : le Flashbird.
Il vous en coutera 299 € et un abonnement de 5€ /mois pour combler les petites lacunes du Pegase. Ainsi, se rajoute un badge bluetooth pour vous identifier lorsque vous approchez votre moto et la détection d’accident avec appel automatique des urgences en partenariat avec Liberty Rider.

Mais du Flashbird, on en parlera dans un prochain essai sur A2Riders !

L’avis d’A2 Riders : simple et efficace

En somme, l’offre des traceurs GPS est tellement complète et le risque de plus en plus grand, qu’il est difficile de ne pas vouloir s’en équiper aujourd’hui. Avec le Pegase et le Flashbird, SMT performance propose une solution complète et s’adaptant à votre budget. Même si le Pegase est le boitier le plus cher du marché, c’est également le seul fonctionnant sans abonnement.


De plus, certaines assurances proposent des avantages non négligeables si vous souhaitez vous équiper, allant d’une aide à l’achat ou d’une réduction de franchise en cas de vol.
Et entre vous et moi, que coûte ce boitier par rapport au vol de votre moto ? Cela semble rapidement rentabilisé, ne serait-ce que pour son côté rassurant, surtout de nos jours.

Le traceur Pegase est disponible pour 254 € chez nos copains de Motoblouz !

On aime

  • Facilité d’installation
  • Détection précise
  • Sans abo

On aime moins

  • Pas de déverrouillage automatique
  • Pas d’alerte accident
  • Fonctionnalités limitées

Vous appréciez A2 Riders ? Affichez votre soutien en vous abonnant sur Facebook et Instagram. Vous nous aiderez à faire grandir le site !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :