Paroles de A2 - A2Riders.com
    0

    Paroles de A2 : « Je lui ai mis 13 500 km cet été »

    Cette semaine, c’est Étienne qui s’y colle. Son pseudo Instagram @bachdanslesbach nous prouve que tous les motards n’écoutent pas que du Johnny ! Il a 27 ans, habite Bruxelles et roule partout en Europe

    « Paroles de A2 » c’est à vous de prendre la parole !
    Vous y partagez votre expérience, votre ressenti, vos difficultés rencontrées mais aussi vos conseils aux autres A2. 
    Pour que cela marche il faut commenter, échanger et partager avec les autres.
    Pour participer, c’est simple : envoyez un mail à contact@A2riders.com et je vous fais parvenir les questions.

    « La moto correspond à mon mode de vie ! »

    Photo par @bachdanslesbach pour A2riders.com

    Pourquoi j’ai passé le permis A2 ?

    La vraie question est pourquoi je ne l’ai pas passé plus tôt : la moto correspond à mon mode de vie, à mon goût pour la liberté et une vie aux contraintes ténues.

    Concrètement j’ai pris la décision après avoir fait un tour avec mon cousin sur sa Suzuki DR650SE de 1996 chez nous dans le Vercors. Ce fût pour moi une révélation. Quatre mois plus tard j’avais le permis et je rodais ma nouvelle CB500 entre Paris et Londres, où je travaillais alors.

    Quel type de motard je suis ?

    Celui qui roule tout le temps, par tous les temps, sur tous les terrains, toutes les distances. Le genre de motard que les automobilistes repèrent tout de suite à force d’être bombardés d’appels de phares dans leurs rétros.

    Ce que j’aime le plus en moto

    Une fin de journée d’été, une route sinueuse qui plonge vers la mer, les reposes-pieds qui embrassent le sol dans un frisson agrémentant le vent dans les yeux. Puisqu’on est allé vite, les minutes d’avance sont utilisées pour prendre un raccourci à travers un joli chemin jusqu’à un point de vue avant de rejoindre la plage…

    Photo par @bachdanslesbach pour A2riders.com

    Je roule avec quoi et pourquoi ? 

    Après avoir roulé sur une CB500F pendant un an et demi (et malgré une douloureuse suspension de permis de quatre mois) je suis passé début juillet sur une Moto Guzzi V85TT. Elle correspondait pour moi à la quadrature du cercle de ce que j’attends d’une moto : quotidien, longues distances, tout-terrain léger, duos, caractère… Je lui ai mis 13 500 km cet été donc 

    Ce que j’aime dans cette moto 

    Le caractère moteur, quoique parfois agaçant, le confort (notamment en duo), la polyvalence, le style, le côté pratique de la bagagerie, son habileté à prendre de l’angle. Bref, presque tout.

    Ce que je n’aime pas dans cette moto 

    Quelques petits détails très légers qui sont périphériques : certains à-coups du moteurs (même si c’est le jeu), la pauvreté de l’ordinateur de bord et de l’application (ils auraient pu faire dix fois mieux pour un coût identique). Une seule chose relative à la moto : des suspensions qui pourraient être largement améliorées. 

    La moto qui me fait rêver 

    S’il ne fallait en retenir qu’une je dirais la BMW R1250GS pour sa polyvalence. 
    Mais en réalité j’aime les motos qui sont bien tranchées dans leur style donc j’en citerais trois : la Suzuki Hayabusa ; la Yamaha Tenere 700 ; la Honda Goldwing.

    Photo par @bachdanslesbach pour A2riders.com

    Les difficultés que j’ai rencontrées

     Maîtriser les limitations de vitesse. Mais on prend du plomb dans la cervelle…

    Le conseil que j’aurais aimé recevoir

     Équipe toi convenablement avant de rouler 500km sous la pluie.

    Le truc que je veux découvrir 

    Deux choses : d’un côté apprendre à glisser avec une supermotard et faire aussi du tout-terrain avec. De manière générale, le tout-terrain m’attire beaucoup, j’aimerais tenter ça avec des motos légères. 
    D’un autre, faire du circuit avec une pure sportive. La prise d’angle sur piste me fait rêver et j’aimerais beaucoup découvrir ces sensations.

    Et après mon A2 ?

    Après le A2 ? Rien ne changera, si ce n’est bien sur la réglementation quant à la puissance autorisée. Mais A2 ou A, la passion de la moto, l’émerveillement du voyage en deux roues et l’envie de découvrir d’avantage. Je ne vais pas changer de moto pour l’instant, seulement débrider l’italienne. Il y a toujours les rêves et la réalité mais à moins d’un coup de foudre absolu je vais rester fidèle à ma ligne de conduite. Le rêve reste quand même d’avoir un garage avec le triptyque Tenere 700, Hayabusa, Goldwing. Ça fait vivre les rêves…

    N’hésitez pas à commenter pour échanger avec le camarade rider Étienne !
    Maintenant, c’est à vous de prendre la parole ! Envoyez un mail à contact@A2riders.com

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :